Pelecanus

Logo Pelecanus

Les Plats de Rue les Plus Populaires de Colombie

Colombian arepas in a grill

Mis à jour le 27/02/2024

Chers lecteurs,

J’aimerais également vous recommander notre guide de voyage en Colombie, qui offre une excellente vue d’ensemble des attractions touristiques du pays. Bonne lecture.

À Propos de la Cuisine de Rue en Colombie

La cuisine de rue est une représentation vibrante de la gastronomie d’une communauté, appréciée pour sa rapidité et son accessibilité. En Colombie, de nombreux stands de nourriture parsèment les rues, offrant une alternative pratique pour ceux qui mènent une vie quotidienne chargée et qui n’ont peut-être pas le temps de cuisiner à la maison.

Ce type de cuisine s’est étendu au-delà des rues, avec des boulangeries et des restaurants incorporant des plats de rue populaires dans leur inventaire, ce qui bénéficie au commerce local.

Bien que culturellement significative, la cuisine de rue comporte des risques, de la préparation à la consommation.

Pourquoi la Cuisine de Rue est-elle si Populaire ?

La cuisine de rue en Colombie gagne en popularité en raison de plusieurs facteurs positifs :

  • Variété de Saveurs : La cuisine de rue offre une large gamme de saveurs et de plats issus de différentes cultures et régions, vous permettant de déguster des plats locaux authentiques et d’explorer de nouvelles saveurs sans visiter de restaurants formels.
  • Accessibilité Financière : Généralement plus économique que les restaurants conventionnels, la cuisine de rue est une option économique pour ceux qui souhaitent manger à l’extérieur sans dépenser beaucoup.
  • Préparation Rapide : La cuisine de rue est préparée rapidement, idéale pour les personnes pressées ou celles qui recherchent un repas rapide sans longues attentes.
  • Confort : Les stands de cuisine de rue sont stratégiquement situés dans des endroits comme les marchés, les rues animées et les zones touristiques, ce qui les rend pratiques pour les voyageurs et ceux qui recherchent un repas rapide pendant leur journée.
  • Flexibilité : Les vendeurs de cuisine de rue proposent souvent des options personnalisables, vous permettant de choisir des ingrédients et des saveurs selon vos préférences.

Plats de Rue Populaires en Colombie

Aliments Frits

Les “Fritos”, ou aliments cuits dans l’huile, sont l’une des formes les plus courantes de cuisine de rue, car ils sont préparés rapidement et donnent une touche croustillante aux aliments. Certains des principaux aliments frits en Colombie sont :

Buñuelos

Les buñuelos sont des boules de pâte colombiennes populaires, particulièrement appréciées pendant Noël mais disponibles toute l’année. Faits avec de la farine, de la fécule de maïs et du fromage, ils sont couramment consommés au petit déjeuner ou en collation l’après-midi avec des boissons comme le gruau.

Récemment, des variations remplies d’ingrédients comme la pâte de goyave et le chocolat sont devenues courantes, avec des stands spécialisés dans les villes offrant des options diverses.

Chicharrón

Le chicharrón est une recette très populaire en Colombie, présente dans de nombreuses préparations locales telles que la bandeja paisa et la picada. Il se compose de morceaux de peau de porc bouillis, puis frits et assaisonnés. Il est souvent servi en accompagnement d’autres repas, comme mentionné précédemment.

Le chicharrón se trouve aussi bien dans les restaurants que dans les stands de cuisine de rue. Ce plat est également apprécié dans d’autres pays comme le Mexique et le Guatemala.

Empanadas

Les empanadas populaires de Colombie, originaires de l’Amérique arabe, ont embrassé les ingrédients locaux au fil du temps.

Ces poches de pâte de maïs, remplies de protéines et de légumes, sont soit frites soit cuites au four en forme de croissant.

Dégustées avec des sauces, du piment et des boissons comme des jus ou des sodas.

Papa rellena

Ce plat, typique de la Colombie, a ses origines sur la côte atlantique.

Fabriquée à partir de pâte de pommes de terre cuite, elle est remplie d’ingrédients tels que de la viande, du fromage, des œufs durs, du riz au poulet, etc. Elle est souvent accompagnée de sauces ou de piment maison, tout comme les empanadas. Elle est principalement consommée au petit déjeuner et en collation l’après-midi, connue sous le nom de “onces”, le repas entre le petit déjeuner et le déjeuner.

Carimañola

Similaire au gâteau de pommes de terre, la carimañola est également une préparation originaire de Colombie, surtout dans la région des Caraïbes.

Elle est faite à partir de pâte de yuca ou de manioc remplie d’ingrédients tels que de la viande, du poulet, du riz et des œufs. Elle est ensuite frite et servie avec des condiments ou du piment maison.

Fritanga

Aussi connue sous le nom de “picada”, la fritanga est un plat colombien de la région andine, composé de pommes de terre criolla, de longaniza, de rellena, de plantains, de porc, de côtes, de chorizo, de chicharrón et de viandes variées.

Dégustée lors de déjeuners en famille, d’anniversaires et de réunions, la fritanga est un élément essentiel des restaurants de viande et des “piqueteaderos”. Les prix varient, mais la caractéristique constante est sa teneur élevée en matières grasses.

Salchipapa

La salchipapa est un plat de fast food populaire dans le pays, qui ne se limite pas aux stands de rue mais est désormais une spécialité des restaurants. En Colombie, il existe de nombreuses variations, et les habitants débattent de la meilleure région.

Les principaux ingrédients, comme son nom l’indique, sont les frites et la saucisse hachée, souvent servies dans leur version de base avec friture et service. Cependant, avec le temps, la salchipapa a été accompagnée de nombreux autres ingrédients tels que du poulet, du bœuf, du maïs, du fromage, du chorizo, et plus encore.

Aliments Grillés

La cuisine grillée est également populaire en Colombie car elle est rapide à préparer et préserve mieux la saveur de ces aliments. Elle peut également être accompagnée d’autres ingrédients pour offrir un plat complet.

Choriperro

Le Choriperro, un plat populaire d’Amérique latine, varie d’un pays à l’autre comme l’Argentine et le Chili.

En Colombie, il imite un hot-dog américain, mettant en vedette du chorizo grillé sur des pains avec des garnitures personnalisables comme des pommes de terre coupées en allumettes et des sauces.

Mazorca asada (Épi de maïs grillé)

Le concept de ce plat est simple, car il implique de griller un épi de maïs avec du beurre et du sel. En Colombie, on utilise du maïs moins sucré pour ce plat, qui est couramment vendu dans les foires et les lieux publics.

Hamburgers et Hot Dogs

Originaires des États-Unis, ces plats ont gagné en popularité mondiale, y compris en Colombie. À Bogotá, de nombreux vendeurs de rue proposent ces aliments. Bien que leur préparation reste fidèle à la tradition, certains restaurants incorporent des sauces locales et différentes viandes.

Il est crucial de reconnaître que dans les établissements de rue, la qualité de la viande peut être inférieure, ce qui conduit à des prix abordables.

Chorizo Antioquien

Le chorizo est une saucisse de porc avec des préparations variées, reconnue mondialement et adaptée à différentes régions. En Colombie, on l’appelle ‘chorizo antioquien’ car il vient du département d’Antioquia. Santa Rosa de Cabal, une municipalité du département, est renommée pour produire le célèbre chorizo Santarrosano.

Assaisonné de cumin et ajouté avec du bacon, de l’oignon et de la pulpe de viande, il peut être accompagné de divers autres ingrédients tels que du piment, de la coriandre, de l’origan et des sauces. Il est généralement servi avec l’arepa Paisa et du citron vert.

Produits à Base de Pâte et de Pain

Ce type de nourriture est plus élaboré, mais on peut le trouver dans les rues et certains établissements, les plus courants en Colombie sont :

Arepas

Les arepas sont un plat représentatif de la gastronomie colombienne et existent dans de nombreuses présentations avec divers ingrédients. Leur origine est actuellement débattue, car elles étaient présentes dans de nombreux endroits d’Amérique du Sud, principalement au Venezuela.

Elles sont généralement consommées au petit déjeuner, et il existe de nombreux types d’arepas comme les arepas fourrées, Paisa, arepa à l’œuf et Boyacense, qui sont très appréciées par les gens.

Arepa rellena (Arepa Farcie)

Cette arepa est faite de maïs et remplie d’ingrédients tels que du poulet, de la viande, du chorizo, des légumes, etc.

Filled arepa (arepa rellena) in Bogota
Pelecanus
Arepa Paisa

L’arepa Paisa est une fine galette de maïs grillée sur un barbecue. Elle est consommée avec d’autres ingrédients tels que du fromage, du chorizo, du jambon, entre autres, car sa saveur est assez simple.

Colombian arepas in a grill
Pelecanus SAS
Arepa Boyacense

Cette arepa est originaire du département de Boyacá. Garnie de fromage et cuite sur du bois, elle est considérée comme la plus sucrée des arepas colombiennes et l’une des plus appréciées du pays.

Colombian arepas

Arepa de huevo (Arepa à l’Œuf)

L’arepa à l’œuf est un plat local en Colombie, surtout typique de la région des Caraïbes. Cependant, on peut aussi le trouver dans d’autres régions du pays. Cette arepa est livrée avec un œuf entier à l’intérieur, qui cuit lorsque l’arepa est frite.

Ces arepas peuvent être préparées de différentes manières, les variations les plus courantes étant l’arepa de style Paisa, avec des œufs brouillés. L’œuf avec l’arepa peut être trouvé dans les cafés et les stands de rue.

Envueltos

Les envueltos, un plat colombien populaire dont les origines remontent aux tribus indigènes comme les Muisca, se sont adaptés dans tout le pays.

Trouvés dans les magasins et les cafés, les vendeurs se déplacent souvent à moto ou en petits véhicules pour offrir des envueltos.

Fabriqués à partir de pâte de maïs et de fromage, cuits avec des raisins dans de l’eau, et enveloppés dans des feuilles de bijao, c’est une option de petit déjeuner ou de déjeuner habituelle en Colombie, souvent appréciée avec du café ou du chocolat chaud.

Almojábanas

Les almojábanas, un pain colombien populaire, surtout dans la région andine, tirent leur nom de l’arabe “al-muyabbana”, qui signifie “celui fait avec du fromage”. Ces délices de pâte infusés de fromage, composés de farine, de beurre, de lait et d’œuf, sont largement disponibles dans les boulangeries et les cafés, et emballés de manière pratique dans les magasins locaux.

Appréciées au petit déjeuner ou en collation l’après-midi, les almojábanas se marient parfaitement avec des boissons, que ce soit du chocolat chaud ou du gruau froid, souvent servies aux côtés de fromage de campagne.

Pandebono

Le pandebono, un pain colombien renommé célébré pour sa texture et sa saveur, vient de la région de Valle del Cauca. largement disponible dans les cafés et les boulangeries à travers le pays, ce pain bien-aimé est fabriqué à partir de fécule de manioc et de maïs, enrichi de fromage et d’œufs, et cuit à la perfection.

Les pandebonos peuvent être garnis de délicieuses garnitures telles que du fromage ou de la pâte de goyave, ce qui en fait une gâterie polyvalente. Appréciés au petit déjeuner ou en collation l’après-midi, ils sont couramment accompagnés de boissons comme le gruau ou le chocolat.

Fruits

Les fruits se retrouvent également sous diverses formes dans les étals de rue, que ce soit sous forme de boissons ou de fruits entiers. Certaines des préparations de fruits courantes en Colombie comprennent :

Mango biche

Le mango biche est une collation de rue populaire dans toute la Colombie. C’est un fruit que l’on trouve dans de nombreuses régions d’Amérique latine, pas seulement en Colombie.

Le mango est consommé lorsqu’il est encore vert, coupé ou râpé, et servi avec des ingrédients tels que du sel, du poivre, du citron et parfois du lait concentré ou d’autres garnitures sucrées. Il est souvent apprécié lors des collations de l’après-midi.

Salpicón des fruits

Le salpicón des fruits (salpicón de frutas) est une boisson typique colombienne que l’on trouve dans les cafés, les épiceries de fruits ou les stands de salade de fruits de rue.

La préparation comprend divers fruits, certains sucrés et d’autres plus acides, tels que la papaye, l’ananas, le melon, la fraise, la banane, les raisins, et d’autres, selon l’endroit. Ces fruits sont coupés en dés et mélangés avec un liquide, soit une boisson aux fruits artificielle (frutiño), soit du jus de pastèque ou d’orange naturel, parfois rehaussé de soda colombien.

Guanabanazo

Similaire au salpicón, le guanabanazo est une boisson rafraîchissante que l’on trouve dans les rues et dans les stands mobiles.

Sa préparation implique quelques ingrédients : la corossol (guanabana), un fruit exotique du pays, du lait et des ingrédients supplémentaires tels que du Milo ou du lait concentré. La boisson est consommée froide et parfois avec de la glace.

Cholados

Le cholado est un cocktail contenant différents fruits, bien connu en Colombie et typique de la région du Valle del Cauca, notamment à Cali. On peut le trouver dans les épiceries de fruits et les stands mobiles.

Les ingrédients comprennent de l’ananas, du lulo, de la banane, de la pomme verte, de la grenadille, de la fraise, de la mangue et de la glace pilée, parfois accompagnés de lait concentré. C’est une boisson très rafraîchissante.

Desserts

Les desserts sont également très populaires car les Colombiens ont le goût du sucré, et chaque région a ses desserts représentatifs. Certains d’entre eux incluent :

Mazamorra

La mazamorra, une boisson épaisse de maïs de la région paisa de la Colombie, est célèbre non seulement pour son goût mais aussi pour son approche de vente mobile unique. Vendue depuis des tricycles ou des motos avec des mégaphones, elle est une vue commune dans des villes comme Medellín et Bogotá.

Faite en cuisant des grains de maïs avec du lait, de l’eau et de la fécule de maïs, la mazamorra peut être appréciée chaude ou froide. C’est une collation populaire, souvent personnalisée avec des ajouts comme du fromage, de la confiture de goyave ou de la panela en poudre. Dans la région du café, c’est un dessert courant après le déjeuner “bandeja paisa”.

Arroz con leche (Riz au lait)

L’arroz con leche est un dessert reconnu dans toute l’Amérique latine, avec différentes versions. Tout comme dans certains cafés, il est également vendu sur des motos ou des tricycles dans le style de la mazamorra.

Ses principaux ingrédients sont, comme son nom l’indique, du riz et un type de lait, y compris du lait entier, du lait sans lactose et du lait en poudre. D’autres ingrédients ou garnitures tels que du fromage râpé, de la cannelle, de la noix de coco râpée, des raisins secs, de la panela en poudre, etc., peuvent également être ajoutés.

Obleas

Les obleas sont un type très fin de biscuit fait avec de la farine de blé et de l’eau, généralement mangé en sandwich avec d’autres ingrédients. Ils sont très populaires dans toute l’Amérique latine, et leur préparation varie selon le pays.

En Colombie, ils sont toujours accompagnés d'”arequipe” (une pâte sucrée et caramélisée) et de fromage râpé. Cependant, d’autres garnitures sucrées et ingrédients tels que de la confiture de mûres et de la noix de coco râpée peuvent également être ajoutés.

La municipalité de Floridablanca dans le département de Santander prépare un type de grandes obleas qui sont servies avec une généreuse quantité d’arequipe, de fromage, de confiture de mûres et d’autres ingrédients, ce qui les rend populaires dans le pays.

Recommandations pour Manger de la Cuisine de Rue

Parfois, ce type de nourriture peut soulever des inquiétudes car elle se trouve dans des endroits qui peuvent ne pas répondre aux exigences de base en matière de préparation et de vente. Vous devriez donc tenir compte de certains facteurs si vous envisagez de visiter l’un des stands de cuisine de rue en Colombie.

  • Hygiène : Assurez-vous que l’établissement est dans un endroit propre. Observez comment la nourriture est préparée et si les ustensiles de cuisine sont manipulés correctement. De plus, observez si le vendeur utilise des éléments d’hygiène tels que des gants, des filets à cheveux, des tabliers, etc.
  • Contamination : Vérifiez si l’établissement n’est pas situé près des routes principales, où la nourriture peut être exposée à la fumée des véhicules et à d’autres substances. Assurez-vous que la nourriture est conservée dans un endroit non contaminé et approprié à la consommation.
  • Confort : Souvent, ces endroits dans la rue n’ont pas de meubles confortables pour consommer de la nourriture. Il est conseillé que, lors de l’achat, vous alliez dans un stand où vous pouvez manger plus confortablement, que ce soit dans un parc ou près d’une aire de restauration publique.

Villes où vous pouvez Profiter de la Cuisine de Rue en Colombie

Dans certaines villes importantes de Colombie, il existe des endroits spécifiques où ce type de nourriture est populaire et fréquenté aussi bien par les résidents locaux que par les touristes étrangers.

À Bogotá

Cette ville offre une large gamme de restaurants proposant toutes sortes de plats, y compris de la cuisine de rue. Voici quelques endroits où déguster cette cuisine :

  • La Candelaria : Ce quartier est situé au centre de Bogotá. Il est célèbre car c’est le centre historique de la ville, ce qui en fait un site touristique important. Il y a une grande variété de plats de rue disponibles, tels que des hamburgers, des hot-dogs, des arepas, des empanadas, etc.
  • Carrera Septima : Le long de la Carrera Septima, de nombreux restaurants proposent des alternatives de cuisine de rue, car c’est l’une des routes les plus importantes de Bogotá. De même, vous pouvez trouver de nombreux stands vendant de la cuisine de rue abordable comme des hamburgers et des hot-dogs. L’un des endroits animés est le Parque Nacional.
  • Plaza de Paloquemao : Le marché de Paloquemao est l’un des endroits les plus reconnus pour acheter de la nourriture dans la ville. Là-bas, vous pouvez trouver non seulement des fruits locaux exotiques et communs, mais aussi des établissements de restauration rapide vendant des empanadas, des arepas, des saucisses, entre autres.

À Medellín

Medellín est non seulement l’une des villes les plus importantes de Colombie, mais aussi une destination touristique majeure. Par conséquent, elle est célèbre non seulement pour ses quartiers et ses itinéraires touristiques, mais aussi pour son offre gastronomique. Voici quelques endroits pour essayer de la cuisine de rue typique :

  • Plaza Botero : Située dans le centre-ville, cette place est célèbre pour ses sculptures de Fernando Botero et aussi pour la cuisine de rue. Vous pouvez y trouver des empanadas, des arepas, des saucisses, et plus encore.
  • Parque Lleras : Au cœur de l’El Poblado, le Parque Lleras est un endroit populaire pour sortir le soir, mais il y a aussi divers stands de cuisine de rue proposant des arepas, des patacones (bananes plantains frites), et d’autres collations.
  • Mercado de la Playa : Ce marché est connu pour ses poissons et fruits de mer frais, mais vous pouvez également y trouver des délices comme le ceviche, les arepas de maïs, et les empanadas.
  • La Minorista : Il s’agit de l’un des plus grands marchés de Medellín et un excellent endroit pour essayer des plats régionaux et de la cuisine de rue tels que des empanadas, des arepas, des buñuelos (boules de pâte frites), et des collations locales.
  • Parque Berrio : Près de la station de métro Parque Berrio, vous trouverez des vendeurs ambulants proposant une variété d’aliments typiquement colombiens, tels que des arepas farcies et des gaufrettes.

À Cali

La ville de Cali, également connue sous le nom de “branche du ciel”, est le berceau de nombreux aliments reconnus dans le pays et propose également diverses activités culturelles à ses visiteurs. Voici quelques endroits pour déguster de la restauration rapide à Cali :

  • Mercado Alameda : Ce marché est un endroit populaire pour essayer la cuisine locale. Vous pouvez y trouver une variété de plats tels que les pandebonos (pain au fromage), les empanadas, les arepas, les tamales, les cholados (glace pilée avec des fruits), et bien plus encore.
  • Carrera Quinta : La Carrera Quinta est l’une des principales rues de Cali et est souvent remplie de vendeurs de rue proposant de délicieuses collations telles que les salchipapas (frites avec des saucisses), les churros, les jus naturels, et les arepas.
  • Plaza de Caycedo : Dans le centre-ville, la Plaza de Caycedo est un endroit populaire pour déguster de la cuisine de rue. Ici, vous pouvez trouver des stands vendant des empanadas, des arepas fourrées, des obleas et d’autres collations.
  • Calle de la Gula : Cette rue est située dans le quartier de Ciudad Jardín et est connue pour ses offres gastronomiques, y compris de la cuisine de rue comme des arepas au fromage, des saucisses, et des buñuelos.

En savoir plus sur la culture et les événements colombiens

Plus de blogs sur la culture colombienne

Search

About Author

Frank

Frank

Salut, je suis Frank Spitzer, le fondateur et le cœur de Pelecanus, un opérateur touristique spécialisé dans les voyages en Colombie. Mon parcours dans le voyage est vaste et riche — j'ai voyagé dans plus de 60 pays, absorbant les cultures, les expériences et les histoires. Depuis 2017, j'utilise cette richesse mondiale d'expérience pour créer des expériences de voyage inoubliables en Colombie.Je suis reconnue comme une autorité en matière de tourisme colombien et j'ai une profonde passion pour le partage de ce beau pays avec le monde. Vous pouvez avoir un aperçu de mes aventures de voyage et de mes connaissances sur la Colombie sur ma chaîne YouTube. Je suis également active sur les plateformes de médias sociaux telles que TikTok, Facebook, Instagram et Pinterest, où je partage la culture vibrante et les paysages à couper le souffle de la Colombie.Pour le réseautage professionnel, n'hésitez pas à vous connecter avec moi sur LinkedIn. Rejoignez-moi dans cet incroyable voyage et explorons ensemble les merveilles de la Colombie !

youtube Facebook Instagram Pinterest Tiktok