Pelecanus

Logo Pelecanus

Voici les 9 Corridors les Plus Importants pour l’Observation des Jaguars en Colombie

Orinoquia Jaguar in Ocarros Biopark Villavicencio Meta Colombia

Mis à jour le 04/06/2024

Chers lecteurs,
J’aimerais également vous recommander notre guide de voyage en Colombie, qui offre une excellente vue d’ensemble des attractions touristiques du pays. Bonne lecture.

Saviez-vous que le jaguar est officiellement le plus grand félin des Amériques et le troisième au monde, devancé seulement par le tigre et le lion ? Ce félin habite une grande partie de la Colombie et, dans ce blog, vous découvrirez les endroits où il est protégé et où vous pourrez le voir face à face.

Où observer des jaguars en Colombie

Le jaguar habite presque tout le territoire colombien, des côtes nord des Caraïbes à la côte Pacifique et aux plaines orientales, jusqu’aux forêts de la partie la plus méridionale du pays, l’Amazonie.

Si vous voulez voir le jaguar dans son habitat naturel, ce n’est pas une tâche facile. C’est un animal très discret et solitaire, vivant dans des zones de jungle dense et humide. De plus, sa population a diminué en raison de la déforestation et de la chasse illégale.

Cependant, ne perdez pas espoir, car il existe quelques endroits en Colombie où vous pouvez avoir l’opportunité de repérer ce félin, ou du moins suivre sa trace.

Voici quelques réserves naturelles où des efforts de conservation pour le jaguar sont menés.

Parc National Naturel de la Sierra de la Macarena

Localisation : Dans les juridictions de La Macarena, Mesetas, Vistahermosa et San Juan de Arama, dans le département de Meta, à environ 219 km de Bogotá.

Accès : Il y a des frais d’entrée au parc.

Le Parc National Naturel de la Sierra de la Macarena est une chaîne de montagnes isolée et un point de rencontre des écosystèmes naturels andin, amazonien et orinocien, lui conférant une richesse unique en flore et faune.

En fait, c’est la destination panoramique préférée des touristes dans la région de Meta.

Ici, vous trouverez certains endroits où vous pourriez avoir la chance d’apercevoir le jaguar, généralement près des rivières de la région telles que le Duda, le Lozada ou le Guaviare.

Services et activités

  • Aire de camping
  • Pétroglyphes
  • Randonnée
  • Photographie et vidéos
  • Observation de la faune
  • Observation géologique

Comment s’y rendre ?

Depuis Bogotá, prenez la route Bogotá-Villavicencio-Granada, où se trouve le siège administratif du parc. Une fois à Granada, continuez jusqu’à la municipalité de San Juan de Arama.

À l’intersection “Y”, prenez le détour vers la municipalité de Mesetas (environ 7 km), suivez le sentier de Curia et enfin, bifurquez vers le chemin menant au secteur de Cerrillo, à environ 3 km, où se trouve le siège administratif.

Si vous avez des doutes, nous vous invitons à visiter le Parc National Naturel de la Sierra de la Macarena pour plus d’informations.

Parc National Naturel des Farallones de Cali

Localisation : Département de Valle del Cauca, à environ 12 km de Cali, près des municipalités de Dagua, Jamundí et Buenaventura.

Accès : Il y a des frais d’entrée au parc.

Le Parc National Naturel des Farallones de Cali est la plus grande zone protégée de Valle del Cauca. Il se compose des formations rocheuses les plus jeunes de toute la chaîne des Andes.

Il abrite plus de 100 espèces d’arbres et de plantes exotiques. C’est un point écologique crucial, car il alimente 30 rivières dont dépendent plusieurs communautés et génère de l’énergie hydroélectrique pour le pays.

Mais la partie la plus excitante est l’observation des jaguars. Ce félin joue un rôle crucial dans l’équilibre écologique de ce parc.

Vous pouvez principalement trouver ce félin dans les zones basses et humides du parc, alors nous vous conseillons d’être accompagné par un guide local pour augmenter les chances de voir le jaguar.

Services et activités

  • Guides locaux avec services d’interprétation
  • Observation de la flore et de la faune
  • Recherche en éducation environnementale
  • Randonnée

Comment s’y rendre ?

  • Pour atteindre le Pico de Loro dans le parc, si vous utilisez les transports publics, prenez un bus de la compagnie “Recreativos” depuis le terminal de Cali jusqu’à Pance, puis marchez jusqu’à El Topacio.
  • Si vous préférez utiliser votre propre voiture, depuis l’Université San Buenaventura, suivez la route Cali-Pance jusqu’à La Vorágine, puis prenez la route de terre jusqu’à El Topacio.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter directement le Parc National Naturel des Farallones de Cali.

Parc National Naturel d’Amacayacu

Localisation : Dans la région amazonienne colombienne près du fleuve Amazone, dans le “Trapèze amazonien” entre la frontière avec le Brésil et le Pérou, à 60 km de Leticia, la capitale et la ville la plus proche.

Accès : Il y a des frais d’entrée.

Le Parc National Naturel d’Amacayacu est un parc protégé visant à préserver toutes les espèces qui habitent la forêt amazonienne. C’est l’un des trésors les plus anciens et les plus biodiversifiés de Colombie.

Son nom en quechua, “rivière des hamacs,” vous accueille déjà dans un lieu spécial. Si vous voulez trouver des jaguars, je vous recommande de visiter la forêt tropicale humide, située entre 100 et 300 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Dans cette zone de l’Amazonie, vous pouvez trouver ce félin en plus grand nombre. Il y a plus de chances d’en rencontrer un facilement, beaucoup plus que dans d’autres endroits du pays, aux côtés du titi leoncito, le plus petit primate du monde ! Vous pourrez également profiter de promenades nocturnes.

Services et activités

  • Hébergement en hamac
  • Restauration
  • Transport
  • Visites guidées et interprétation environnementale
  • Excursions sur les sentiers terrestres et aquatiques
  • Ateliers artisanaux
  • Manifestations culturelles (danses, chants, jeux, etc.)

Comment s’y rendre ?

  • Vous devez arriver à Leticia, qui possède un aéroport international, puis depuis le port, prenez le fleuve Amazone jusqu’à la crique de Matamatá, environ deux heures de bateau. C’est la seule route disponible.
  • Vous pouvez également arriver en hydravion par le fleuve Cotuché.

Si vous souhaitez contacter le parc, visitez le Parc National Naturel d’Amacayacu et demandez plus d’informations.

Parc National Naturel de la Cordillera de los Picachos

Localisation : Entre les départements de Caquetá, Huila et Meta, à environ 200 km de Neiva et 153 km de Florencia.

Accès : L’entrée du parc est gratuite. Cependant, il est obligatoire de faire appel aux services d’un guide touristique pour accéder aux sentiers de la zone protégée.

Contact : [email protected].

Le Parc National Naturel de la Cordillera de los Picachos est un paradis avec de nombreux écosystèmes, allant des páramos aux forêts et aux jungles humides. De par sa localisation, il est essentiel dans la transition entre les écosystèmes andins, amazoniens et orinociens.

Bien que le trajet soit long, découvrir cette merveille naturelle vaut l’effort. Vous pourrez suivre les traces de jaguars et les observer sur les sentiers écotouristiques protégés dans le secteur ouest, dans le bassin de la rivière Pato.

Services et activités

  • Hébergement.
  • Transport et portage de bagages.
  • Randonnée.
  • Observation de la faune.
  • Paysagisme.
  • Photographie et création de vidéos non commerciales.

Comment s’y rendre ?

  • Par avion : Depuis Bogotá, SATENA vous emmène directement à l’aéroport de San Vicente del Caguán les samedis et mardis. Ensuite, 104 km en véhicule jusqu’à Guayabal, le point d’accès aux 3 attractions touristiques du parc, où des guides certifiés vous attendent.
  • Par la route : Depuis Neiva (Huila), en 5 heures, parcourez 93 km jusqu’à Guayabal (San Vicente del Caguán). De là, suivez les routes balisées vers les 3 attractions touristiques du parc, toujours avec le soutien d’un guide environnemental.

Pour plus d’informations, visitez le Parc Naturel de la Cordillera de Los Picachos.

El Hato la Aurora – Safari Llanero

Localisation : Entre les municipalités de Paz de Ariporo et Hato Corozal dans le département de Casanare, à environ 130 km de Yopal.

Accès : L’entrée est payante.

Hato la Aurora est le point le plus biodiversifié de la région d’Orinoquia en Colombie. C’est peut-être le seul endroit en Colombie où vous pouvez faire un safari et observer un jaguar.

Ce félin y trouve son habitat et l’idée est de le chercher dans les plaines colombiennes. Vous pouvez choisir de faire le tour à vélo ou en jeep accompagné d’un guide et d’autres touristes. Le paysage sera accompagné d’autres espèces sauvages comme le puma, l’ocelot, le capybara et bien d’autres espèces de la région.

Nous recommandons de faire ce voyage en été, car autrement, il pourrait y avoir des inondations ou des flaques d’eau qui entravent l’accès à ces lieux.

Services et activités

  • Observation de la faune.
  • Découverte et participation à la vie des fermiers des Plaines Orientales.
  • Exploration des territoires éloignés.
  • Interaction avec les cultures locales.
  • Navigation fluviale.
  • Transport en véhicules 4×4 et en bateau au sein de Hato.
  • Hébergement pour 3 jours, 2 nuits à l’Ecolodge Juan Solito à Hato La Aurora pour 1, 2, 3 personnes ou plus.
  • Nourriture.
  • Guides locaux spécialisés.
  • Orientation depuis Bogotá (uniquement pour les groupes de 10 personnes ou plus).
  • Chevaux pour des promenades à cheval.

Comment s’y rendre ?

Depuis Yopal, la capitale de Casanare, vous devez prendre un taxi ou un véhicule depuis le terminal de transport jusqu’à la réserve El Hato la Aurora, environ 5 heures et demie de voyage sur une route en terre.

Pour plus d’informations, visitez la page officielle de la réserve naturelle.

Réserve ProAves El Jaguar

Localisation : Sur le fleuve Guaviare, à 20 minutes de la ville de Mapiripán, dans le département de Meta, à environ 330 km de Villavicencio.

Accès : L’entrée est payante.

La réserve ProAves est une réserve protégée qui conserve la biodiversité de Meta et une grande partie de la région colombienne de l’Orénoque.

Le jaguar est l’une des espèces clés de cet endroit, étant l’un des rares lieux où il peut être observé dans son environnement naturel grâce au suivi par pièges photographiques réalisé par la fondation.

En 2019, l’image d’un jaguar mâle a été capturée dans la réserve et est devenue virale sur internet.

Cela démontre l’importance de la conservation de cette espèce dans cet endroit. Depuis, le tourisme vers cette réserve a considérablement augmenté grâce à l’observation de ce félin.

Services et activités

  • Observation des oiseaux, mammifères et faune endémiques.
  • Sentiers et aires de repos.
  • Hébergement en chambres confortables.
  • Station d’eau, café et thé.

Comment s’y rendre ?

  • Par voie fluviale : Embarquez à bord d’un bateau à San José del Guaviare à 6h du matin les vendredis. En 2 heures, vous arriverez directement à la Réserve ProAves El Jaguar. Demandez au conducteur de vous déposer là !
  • Par voie terrestre : Si vous préférez la route, prenez un bus de Flota la Macarena depuis Villavicencio au terminal de transport vers Mapiripán. Ils partent tous les jours à 6h du matin. Un voyage de 8 heures vous attend, tout en profitant des paysages des llanos !

Vous pouvez consulter ce que la Réserve ProAves El Jaguar a à offrir.

Parc National Naturel de Macuira

Localisation : Nord-est de la péninsule dans le département de La Guajira, dans la municipalité d’Uribia, à environ 250 km de Riohacha.

Accès : L’entrée de ce parc est gratuite, bien que dans les services supplémentaires proposés par ce parc, ils vous fourniront des guides interprètes locaux. Ces services ont un coût supplémentaire.

Le Parc National Naturel de Macuira est une réserve naturelle protégée par les communautés indigènes Wayuu, un écosystème montagneux caractérisé par sa flore et sa faune adaptées aux conditions arides, où vous trouverez des grottes et des formations rocheuses.

Les jaguars se sont bien sûr adaptés à cet environnement, il est donc possible de les voir, car ils entourent une grande partie de la chaîne de montagnes de Macuira dans les forêts sèches et les savanes.

Services et activités

  • Aires de camping.
  • Zones d’hébergement avec hamacs Wayuu.
  • Services de restauration.
  • Observation de la faune.
  • Balades écologiques et randonnées.
  • Éducation environnementale.

Comment s’y rendre ?

Depuis la ville de Riohacha, prenez un véhicule jusqu’à Uribia, le trajet dure environ une heure et demie. Ensuite, prenez un autre véhicule qui vous emmène directement au parc, le trajet prend entre 8 et 9 heures par la route. Préparez-vous car en chemin, il y a des vues incroyables !

Si vous avez besoin de plus d’informations pour réaliser de l’écotourisme, vous pouvez consulter la page officielle.

Parc National Naturel de Tuparro

Localisation : Dans les Plaines Orientales du département de Vichada, sous la juridiction de Puerto Carreño.

Accès : L’entrée est payante.

Le Parc National Naturel de Tuparro est une immense savane entourée de rivières puissantes, de ruisseaux cristallins, de rochers gigantesques et de plages dorées, en d’autres termes, vous y trouverez une réserve avec la beauté naturelle authentique de l’Orénoque colombien.

Vous pouvez observer des jaguars dans les forêts, dans les savanes inondées et sur les rives des rivières Orénoque, Tomo et Tuparro qui bordent le parc.

Services et activités

  • Hébergement.
  • Service de transport.
  • Restaurant.
  • Interprétation.
  • Randonnée.
  • Observation de la faune.
  • Bains récréatifs et passifs dans les puits naturels de la région.
  • Canoë ou kayak.

Les services mentionnés sont offerts par l’opérateur touristique, mais pas par le parc lui-même.

Comment s’y rendre ?

De janvier à avril (saison sèche) : Route Bogotá-Yopal-Paz de Ariporo-La Hermosa. De La Hermosa, prenez une planche ou un ferry jusqu’à la municipalité de La Primavera, puis continuez jusqu’à Puerto Carreño.

De mai à novembre (saison des pluies) : De Bogotá à Puerto Carreño, vous pouvez prendre la route Bogotá-Villavicencio-Puerto Gaitán (1 jour de voyage), de là vous avez l’option de continuer le voyage par voie fluviale jusqu’à Puerto Carreño via la rivière Meta, environ 12 heures de voyage.

Et une fois arrivé à Puerto Carreño ?

Prenez un véhicule jusqu’à la municipalité de Causarito, où vous prendrez un bateau pour traverser la rivière Orénoque au Venezuela jusqu’à Puerto Ayacucho. Là, vous trouverez des bateaux qui vous emmèneront à

l’embouchure de la rivière Tomo. De là, il ne reste que quelques minutes à pied jusqu’au centre administratif, qui sert d’entrée au parc.

Visitez la page officielle pour plus d’informations.

Parc National Naturel de Tatamá

Localisation : L’entrée de la zone protégée n’est possible que par le secteur de Montebello, dans la municipalité de Pueblo Rico, dans le département de Risaralda, à 70 km de Pereira et 90 km de Manizales.

Accès : L’entrée du parc est gratuite. Pour visiter ce parc, vous devez faire une réservation au moins 5 jours avant votre visite en envoyant un e-mail à : [email protected]

Le Parc National Naturel de Tatamá est un parc pratiquement vierge, et s’il est aujourd’hui considéré comme le parc naturel le mieux préservé du pays, c’est parce qu’il reste méconnu du public.

Certains disent que le nom du parc signifie “la terre la plus haute”, mais d’autres disent qu’il signifie “les grands-parents des rivières”, et il a actuellement un intérêt scientifique élevé. Les jaguars habitent la plupart des forêts de ce parc. Les promenades se font généralement à vélo ou à pied.

Services et activités

  • Observation des oiseaux.
  • Activités sur un sentier cyclable.
  • Le parc ne dispose pas d’infrastructure pour l’hébergement, mais vous pouvez camper dans des zones écologiques prédéfinies.

Comment s’y rendre ?

  • Depuis Pereira et Manizales, qui sont les villes les plus proches, vous devez prendre un véhicule sur la route qui mène au sanctuaire ou à l’établissement de Los Planes de San Rafael.
  • Une fois là, suivez une route qui passe par la cabine du Ministère de l’Environnement, environ 1 à 2 heures.
  • Ensuite, conduisez jusqu’à la région du paramo pendant environ 7 heures.

Vous pouvez visiter la page officielle pour plus d’informations.

9 faits fascinants sur les jaguars

  • Ce sont les rois de la jungle américaine. En moyenne, ils pèsent entre 65 et 140 kilogrammes, certains mâles atteignant jusqu’à 148 kilogrammes. Ils vivent entre 12 et 15 ans à l’état sauvage.
  • Le jaguar possède les mâchoires les plus puissantes de tous les félins et peut percer la carapace d’une tortue avec ses crocs.
  • Les taches d’un jaguar fonctionnent comme des empreintes digitales humaines – elles sont uniques. Chaque tache contient une plus petite, ce qui le distingue du léopard.
  • Les jaguars peuvent habiter divers écosystèmes et s’adaptent facilement aux forêts, zones arides et savanes, mais ils préfèrent les jungles tropicales où l’eau et les proies sont abondantes.
  • En tant qu’espèce parapluie, protéger les jaguars préserve l’habitat d’autres espèces partageant leur territoire. Ils sont les principaux prédateurs de la chaîne alimentaire et régulent les populations d’autres animaux.
  • Ces félins sont particulièrement rusés; ils attaquent toujours par derrière et, comme beaucoup de prédateurs, cherchent à immobiliser leur proie d’un seul coup au cou.
  • Les petits jaguars naissent aveugles et mettent jusqu’à deux ans à devenir indépendants de leur mère. Ce sont des carnivores dont le régime alimentaire varie des rongeurs aux tortues de mer.
  • Les jaguars ne poursuivent pas leurs proies; ils les traquent furtivement avant d’attaquer. Ils peuvent sauter jusqu’à cinq mètres et nagent avec aisance.
  • Ils ont besoin de consommer plus de 30 kilogrammes de viande par jour, ce qui signifie qu’ils doivent chasser quotidiennement.

Plus d’expériences de tourisme naturel en Colombie

Ici, vous trouverez une liste de destinations incroyables pour la randonnée et d’autres activités de nature en Colombie :

Où voir les animaux en Colombie ?

Search

About Author

Frank

Frank

Salut, je suis Frank Spitzer, le fondateur et le cœur de Pelecanus, un opérateur touristique spécialisé dans les voyages en Colombie. Mon parcours dans le voyage est vaste et riche — j'ai voyagé dans plus de 60 pays, absorbant les cultures, les expériences et les histoires. Depuis 2017, j'utilise cette richesse mondiale d'expérience pour créer des expériences de voyage inoubliables en Colombie. Je suis reconnue comme une autorité en matière de tourisme colombien et j'ai une profonde passion pour le partage de ce beau pays avec le monde. Vous pouvez avoir un aperçu de mes aventures de voyage et de mes connaissances sur la Colombie sur ma chaîne YouTube. Je suis également active sur les plateformes de médias sociaux telles que TikTok, Facebook, Instagram et Pinterest, où je partage la culture vibrante et les paysages à couper le souffle de la Colombie. Pour le réseautage professionnel, n'hésitez pas à vous connecter avec moi sur LinkedIn. Rejoignez-moi dans cet incroyable voyage et explorons ensemble les merveilles de la Colombie !

youtube Facebook Instagram Pinterest Tiktok