Pelecanus

Logo Pelecanus

7 Destinations Hors Du Commun en Colombie Pour Les Voyageurs Aventureux

Local guy standing in Cerro Guacamaya

Mis à jour le 16/05/2024

Chers lecteurs,
J’aimerais également vous recommander notre guide de voyage en Colombie, qui offre une excellente vue d’ensemble des attractions touristiques du pays. Bonne lecture.

Pourquoi certains endroits en Colombie sont-ils hors des sentiers battus ?

Voici plusieurs raisons à cela :

  • Éloignement : Certains endroits se trouvent dans des zones très isolées ou difficiles d’accès, où les options de transport sont limitées ou coûteuses.
  • Manque d’infrastructures : Certains endroits ont des installations touristiques très basiques, voire inexistantes, comme des hôtels, des restaurants ou des guides. Cela signifie que les voyageurs doivent faire preuve de plus d’aventure et d’autonomie, et parfois organiser leur propre hébergement ou leurs propres visites avec les communautés locales.
  • Problèmes de sécurité : Certains endroits ont un passé de violence ou de conflit, ce qui peut dissuader certains voyageurs de les visiter. Cependant, la situation sécuritaire en Colombie s’est nettement améliorée ces dernières années, et de nombreuses zones autrefois considérées comme dangereuses sont désormais sûres et ouvertes au tourisme.

Pourquoi devriez-vous visiter ces endroits hors des sentiers battus en Colombie ?

Il existe de nombreux avantages à visiter ces endroits cachés en Colombie :

  • Biodiversité unique : La Colombie est l’un des pays les plus biodiversifiés au monde, et beaucoup de ses écosystèmes reculés sont pratiquement intacts. Vous y verrez une flore et une faune natives que vous ne trouverez nulle part ailleurs. En bref, ces endroits offrent certains des paysages et de la faune les plus époustouflants que la Colombie a à offrir.
  • Culture authentique : En visitant ces endroits, vous pouvez en apprendre davantage sur la culture riche et diverse de la Colombie et interagir avec les habitants qui ont préservé leurs traditions et leurs coutumes depuis des siècles.
  • Principales villes : Bogotá, Medellín et Carthagène ne sont que le début, car ce sont les villes les plus populaires et servent de points de départ pour des milliers d’aventures.
  • Côte caraïbe : Ici, vous trouverez des plages de carte postale, des mers turquoise et des rythmes afro-colombiens traditionnels.
  • Forêt amazonienne : Aventurez-vous dans le poumon du monde, l’un des endroits les plus populaires pour les amoureux de la nature.

Mais attendez, il y en a plus. Si vous aimez les chemins moins fréquentés ou inexplorés, la Colombie regorge de joyaux cachés que peu de touristes connaissent.

Top 7 des destinations hors des sentiers battus en Colombie

Nuquí, Chocó

Nuquí est une petite ville du département de Chocó, située à environ 184 kilomètres de Quibdó, la capitale. Oui, c’est un peu éloigné, mais ça vaut le coup. Ce coin du Pacifique est l’une des zones les plus biodiversifiées de la planète.

Son économie tourne autour de l’écotourisme, de la pêche et de l’agriculture. Ici, des fruits aphrodisiaques comme le chontaduro et le borojó sont courants.

Parmi ses traditions les plus intéressantes figurent la médecine à base de plantes ancestrales et la pratique traditionnelle des accoucheuses. Culture et tradition fascinantes !

Vous obtiendrez plus d’informations une fois arrivé à Nuquí sur notre guide de voyage Chocó.

landscape of beach in Nuqui Chocó

Comment se rendre à Nuquí

Il existe deux façons de se rendre à Nuquí :

Par avion :

  • Depuis : Volez depuis Bogotá, Medellín, Pereira ou Quibdó.
  • Coûts : De 230 000 $ COP (65 USD) en basse saison à 850 000 $ COP (237 USD) en haute saison.
  • Durée du vol : Environ 1 heure et 45 minutes depuis les grandes villes, et 15 minutes depuis Quibdó.
  • Destination : Atterrissez à l’aéroport Reyes Murillo Nuquí. Profitez d’une vue unique sur la jungle dense à bord de petits avions.

En bateau :

  • Point de départ : Buenaventura.
  • Options : Naviguez sur de petits bateaux de passagers (18-24 heures) ou choisissez un trajet de 8 heures en vedette.
  • Coûts : Bateaux de passagers à partir de 150 000 $ COP par personne (34 USD), et vedettes à partir de 200 000 $ COP par personne (56 USD).

Choses à voir et à faire à Nuquí

Observation des baleines
De juillet à novembre, les baleines de l’Antarctique visitent la côte pacifique à la recherche de la chaleur du Pacifique. Vous pouvez réserver des visites auprès de divers prestataires sur place.

Randonnée jusqu’à la cascade des Trois Chutes à Nuquí
Cette randonnée vous mène à travers de magnifiques jungles primaires et secondaires, où vous pouvez voir une flore et une faune exotiques. Il est préférable de réserver une visite localement.

Plage de Guachalito
C’est la plus belle plage que Nuquí a à offrir.

Plongée sous-marine
Cette région de l’océan Pacifique est parfaite pour la plongée car l’eau est claire. Vous pouvez observer des coraux, des tortues, des étoiles de mer et d’autres espèces. Vous avez besoin d’un certificat PADI car les courants dans le Pacifique sont un peu forts et pas idéaux pour les amateurs.

Surf
On dit que le Chocó a les meilleures vagues de Colombie. Les meilleures plages sont Pico de Loro et Juan Tornillo. Vous n’aurez presque pas à vous battre pour la vague là-bas non plus.

Kayak
Nuquí a non seulement la mer mais aussi des rivières. Ceux-ci sont parfaits pour le kayak.

Pêche sportive
La variété de la diversité marine dans cette région du pays est impressionnante. Donc, si vous aimez pêcher, nous vous recommandons la saison entre mai et juin. À ce moment-là, plus d’espèces viennent sur la côte à la recherche d’eaux plus chaudes.

Où séjourner à Nuquí

El Cantil Ecolodge
Cet hôtel offre une expérience unique entourée de beauté naturelle. Vous êtes entre la jungle tropicale et avez une vue sur la mer. C’est un hôtel respectueux de l’environnement et durable. Il y a 7 bungalows.

Recommandations

  • Emportez suffisamment d’argent liquide avec vous, il n’y a pas de distributeurs automatiques.
  • Nuquí est un paradis humide, alors apportez des vêtements confortables et des articles imperméables.
  • Protégez-vous contre les piqûres d’insectes.
  • Les avions ont une limite de poids pour les bagages.
  • Il est obligatoire de se faire vacciner contre la fièvre jaune, le tétanos et la grippe 15 à 20 jours à l’avance.
  • Évitez le gaspillage.

 Bahía Solano, Chocó

Bahía Solano, une municipalité colombienne de Chocó, se trouve juste à côté de la côte nord du Pacifique, à seulement 5 mètres au-dessus du niveau de la mer.

  • L’activité économique ici se concentre sur l’écotourisme, les sports et la pêche, ainsi que l’élevage et l’agriculture à petite échelle.
  • C’est un trésor naturel avec un climat tropical humide, avec une moyenne de 25ºC.
  • Piscine de tortues : Ces créatures sont protégées pendant leur saison de reproduction. Ensuite, elles sont relâchées directement dans la mer sans aucun problème.
  • Le 14 février, Bahía Solano se pare pour célébrer San Antonio de Padua avec des offrandes et le tamunangue, une danse traditionnelle pure culture.

Comment se rendre à Bahía Solano

Avion et route maritime

Par avion :

  • Depuis : Vols disponibles depuis Bogotá, Medellín, Pereira et Quibdó.
  • Coût : Environ 300 000 – 600 000 COP (77 – 155 USD).
  • Fréquence : Gardez à l’esprit que les vols vers Bahía Solano ne sont pas quotidiens.

Par mer :

  • Port de départ : Buenaventura. Navire standard : Un voyage d’environ 24 heures pour 150 000 et 200 000 COP (38 – 52 USD).
  • Vedette : De 6 à 8 heures, selon la mer, pour 200 000 – 250 000 COP (52 – 64 USD).
  • Fréquence : Une fois par semaine, il y a une connexion de Nuquí à Bahía Solano.

Choses à voir et à faire à Bahía Solano

Écotourisme sur le chemin de la Loma de la Virgen
C’est une courte montée de 20 minutes. En chemin, vous trouverez des chaises en bois sur lesquelles vous pouvez vous reposer. Un spectacle visuel sur la belle baie vous attend au sommet.

Chute d’eau Chocolatal
Avec une hauteur approximative de 7 mètres, une profondeur de 3 mètres et son eau douce au milieu de la jungle, vous aurez l’impression d’être dans un film. Il est préférable d’organiser un guide local.

Observation des baleines
Les mois de juillet à novembre sont les mois de reproduction pour les mammifères qui veulent se reproduire dans les eaux chaudes du Pacifique. Visitez le site web de Sula pour plus d’informations.

Observations de tortues
L’une des périodes les plus populaires pour les touristes est de septembre à janvier, où vous pouvez observer les tortues éclore et sortir dans la mer.

Plage de Huína
C’est l’une des plus belles plages avec des eaux cristallines et une abondance de poissons colorés. La Playa Huína est à 25 minutes en bateau et coûte entre 20 000 et 40 000 COP (6 – 10 USD) le billet aller simple.

Plage de Mecana
Mecana est une belle plage couverte de grands palmiers. Elle abrite également une rivière d’eau douce.

Parc national naturel d’Utria
C’est un parc plein de magie où les baleines mettent bas leurs petits, la mer dans cette partie est très calme et les vagues sont douces. Le parc ouvre ses portes quelques mois par an. Visitez le site officiel pour plus d’informations.

Où séjourner à Bahía Solano

El Almejal Ecolodge
Cet hôtel se compose de 10 cabanes en bois, d’une piscine naturelle et d’une cascade. Il est parfait pour un séjour calme et relaxant.

Recommandations

  • Engagez un guide local à temps.
  • Protégez-vous du soleil.
  • Vous devez être vacciné contre la fièvre jaune, le tétanos et la grippe.
  • Protégez-vous contre les piqûres d’insectes.
  • Les avions ont une limite de poids pour les bagages.
  • Évitez le gaspillage.

Timbiquí, Cauca

Timbiquí, cachée dans le Cauca, en Colombie, a une économie largement dépendante de la pêche, de l’agriculture, de la chasse et de l’exploitation minière, toutes entourées de rivières comme Timbiquí et Saija.

Malgré les défis de la violence et d’être l’une des communautés les plus modestes, c’est aussi l’un des endroits les plus pauvres de Colombie. Ici, vous remarquerez que les maisons sont construites en bois sur l’eau et c’est principalement une population afro-colombienne.

C’est le cœur de la tradition, de la culture pure et de la musique ; si vous recherchez un endroit hautement culturel et que vous voulez vous immerger dans la tradition, vous devez y aller sans aucun doute.

Comment se rendre à Timbiquí

Le seul moyen d’arriver à Timbiquí est par avion. La seule connexion est depuis Cali et prend environ 45 minutes. Les billets aller-retour coûtent entre 400 000 et 500 000 COP (103 – 129 USD).

Choses à voir et à faire à Timbiquí

  • Timbiquí est une destination touristique municipale et peut être votre lieu idéal si vous voulez en savoir plus sur la culture afro-colombienne et ses coutumes ancestrales.
  • Sa cuisine typique et ses boissons exotiques en font un endroit merveilleux. Par exemple, le naidi et le chontaduro qui sont des fruits aphrodisiaques et très populaires comme base pour de multiples plats. La musique live est courante, mettant souvent en vedette des histoires de la vie quotidienne ou des expériences de guerre rythmées par la marimba. Les rythmes natifs populaires incluent le currulao et le bunde, avec Herencia de Timbiquí comme groupe notable.
  • Visitez l’église de Santa Barbara, l’un des endroits touristiques les plus fréquents, pour son design colonial caractéristique avec des caractéristiques baroques et néoclassiques.

Où séjourner à Timbiquí

Hotel Río Timbiquí

Cet hôtel à l’atmosphère accueillante est en face du parc principal dans le quartier de San José, qui est très commercial.

Il propose des chambres avec télévision, climatisation et WIFI. Vous trouverez également un restaurant avec des plats typiques de la région et parfois l’hôtel organise également des excursions touristiques.

Recommandations

  • Les avions ont une limite de poids pour les bagages.
  • Apportez des bottes en caoutchouc et du répulsif contre les moustiques.
  • Essayez certainement “hace hijos”, une boisson typique.

Guapi, Cauca

Guapi est une municipalité de Cauca, en Colombie, située entre Buenaventura et Tumaco sur la côte pacifique. Il offre une végétation luxuriante et de belles plages, et vous devriez essayer le fruit exotique Naidí, cultivé localement sur des palmiers, c’est comme un symbole.

Déclarée patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO, Guapi célèbre les festivités de Naidí chaque année du 26 au 29 décembre. Son économie est basée sur la pêche, l’agriculture, l’exploitation minière et récemment, le tourisme, mis en évidence par l’île de Gorgona, un must à 22 milles marins (35 km) au large.

Grâce à l’île de Gorgona, Guapi est devenue un point touristique clé du Cauca, stimulant l’économie locale. La communauté cherche activement à améliorer le tourisme grâce à des programmes de formation continue et éducative pour mieux servir les visiteurs.

Comment se rendre à Guapi

Guapi ne peut être atteint que par avion ou par bateau.

  • Avion : Des vols partent de la ville de Bogotá, Cali et Popayán. Les billets aller-retour coûtent entre 350 000 et 600 000 COP (90 – 155 USD) depuis Cali.
  • Bateau : De Buenaventura, le trajet dure environ 12 heures et coûte entre 150 000 et 200 000 COP (38 – 52 USD).

Choses à voir et à faire à Guapi

  • Écoutez les “cantadoras” qui récitent au rythme de la musique du Pacifique et sont les principaux transmetteurs du patrimoine africain.
  • Visitez l’île de Gorgona : La principale attraction de Guapi est un centre d’écotourisme où vous pourrez observer des oiseaux, des reptiles et des baleines. Vous pouvez également visiter l’ancienne prison de Gorgona, dont il ne reste aujourd’hui que des ruines. Vous pouvez en savoir plus sur Gorgona sur notre blog des îles colombiennes.
  • Visitez l’Islote de Gorgillo qui abrite de nombreuses espèces d’oiseaux.
  • Observation des baleines de juillet à novembre.

Où séjourner à Guapi

Hotel Río Guapi

C’est l’un des rares bons hébergements que vous trouverez. Ici, vous ne trouverez que des chambres mixtes spacieuses et des plus petites. Les chambres spacieuses sont généralement équipées de la climatisation et sont plus confortables, tandis que les plus petites ont un ventilateur. Son point fort : la cuisine locale maison (plats de fruits de mer).

Et la vue depuis sa terrasse surplombant le fleuve Guapi est un plus pour cet hébergement.

Recommandations

  • Engagez un guide local à temps.
  • Protégez-vous du soleil.
  • Vous devez être vacciné contre la fièvre jaune, le tétanos et la grippe.
  • Protégez-vous contre les piqûres d’insectes.
  • Les avions ont une limite de poids pour les bagages.
  • Évitez le gaspillage.

Où séjourner à Guapi

Hotel Los Delfines
Cet hôtel situé au centre de Guapi dispose de 22 chambres, toutes avec climatisation.

Recommandations

  • Engagez un guide local à temps.
  • Protégez-vous du soleil.
  • Vous devez être vacciné contre la fièvre jaune, le tétanos et la grippe.
  • Protégez-vous contre les piqûres d’insectes.
  • Les avions ont une limite de poids pour les bagages.
  • Évitez le gaspillage.

Mitú, Vaupés

Mitú, la capitale du Vaupés, est située dans le sud-est de la Colombie, juste à côté du Brésil. Ici, la majorité sont des peuples autochtones des groupes ethniques locaux. Un lieu riche en culture. De plus, une grande partie de Mitú est une réserve forestière amazonienne.

  • Activités : La pêche d’espèces rares et la culture de fruits sauvages sont des activités quotidiennes.
  • Histoire coloniale : Vous remarquerez que ses rues sont faites de pierre, un héritage des colons, et sont très bien conservées. Chaque fois que vous vous promenez dans les rues de Mitú, vous verrez comment la modernité, l’architecture indigène et coloniale coexistent en un seul endroit.

Nous avons également réalisé un guide de voyage Mitú pour que vous puissiez explorer davantage.

Comment se rendre à Mitú

Il y a deux façons d’arriver à Mitú : par bateau et par avion. Nous recommandons définitivement l’avion.

Les billets aller-retour coûtent entre 700 000 et 900 000 COP (181 – 233 USD). Le vol dure environ 90 minutes.

Choses à voir et à faire à Mitú

Le Malecon
C’est une promenade de mille mètres le long des rives de la rivière Vaupés. Lors de cette visite, vous passerez par les petites places et les kiosques ethniques des peuples autochtones vivant à Mitú.

Observation des oiseaux
Mitú compte plus de 500 espèces classées, dont la plupart ont des couleurs vives.

Gastronomie des fruits exotiques
Il faut goûter à la merveilleuse cuisine de Mitú, comme la viande de lapa, la ciboulette de patavá, le poisson moqueado et le mojojoy, un ver populaire que l’on trouve dans cette région de l’Amazonie.

Visitez la communauté de Mutuseño Urania
Mutuseño Urania se trouve à 5 km de la ville. Là, vous pouvez escalader la magnifique colline d’Odocabeba. Le point de vue se situe à une altitude de 200 mètres et vous offre une vue excellente sur toute l’Amazonie.

Visitez la colline des Guacamayas
Un magnifique belvédère offrant des vues panoramiques sur la forêt amazonienne et un point fort pour l’observation des oiseaux. Pour y arriver, vous devez traverser des marécages. Il est recommandé d’embaucher un guide local de toute urgence pour cette visite.

Caño sangre
Imaginez un « jacuzzi » naturel aux eaux cristallines prenant une teinte rougeâtre grâce à la végétation qui pousse au fond du ruisseau.

Où séjourner à Mitú

Posada Turística Quenari Wii
Cet hôtel est l’un des meilleurs de Mitú, jouissant d’une excellente réputation. Les visiteurs apprécient son atmosphère chaleureuse et sa connexion avec la nature et la culture locale. Vous y trouverez également des commodités telles qu’un jacuzzi, une cuisine, et des salons. La nourriture locale est à ne pas manquer.

Recommandations

  • Engagez un guide local en temps voulu.
  • Protégez-vous du soleil.
  • Vous devriez être vacciné contre la fièvre jaune.
  • Protégez-vous des piqûres d’insectes.
  • Les avions ont une limite de poids pour les bagages.
  • Évitez les déchets.
  • Emportez suffisamment d’argent liquide avec vous.

Capurganá, Chocó

Capurganá est une petite localité dans la municipalité d’Acandí, située près de la frontière avec le Panama dans le golfe d’Urabá. Elle appartient au département du Chocó.

  • La principale source économique est le tourisme communautaire et la pêche, et certains habitants cultivent leur propre nourriture.
  • Spot éco : La région est connue pour ses baies tranquilles entourées de forêts tropicales très verdoyantes. Et la mer dans cette partie du pays est chaude et turquoise.
  • Sécurité : Capurganá est un point focal pour les flux migratoires à travers le Panama vers les États-Unis. La Marine colombienne est sur place.

Comment se rendre à Capurganá

Pour visiter cette petite ville, vous pouvez arriver en avion et en bateau.

  • Par avion : Les vols partent de la ville de Medellín et ne sont disponibles que les lundis et vendredis. Le voyage dure 2 heures et les prix varient entre 150 000 et 400 000 COP (38 à 103 USD) aller simple.
  • Par bateau : Les bateaux partent du port d’Obaldía. Le trajet dure 45 minutes et coûte entre 50 000 et 100 000 COP / aller simple (12 à 25 USD). Il existe également des bateaux qui partent de Turbo et Necoclí, les prix varient.

Choses à voir et à faire à Capurganá

  • Baie El Aguacate : Connu pour sa plage tranquille et ses eaux cristallines, c’est l’endroit parfait pour se détendre et déguster des plats locaux à base de fruits de mer.
  • La piscine des dieux : Il s’agit d’une piscine naturelle formée par des rochers et la mer où vous pouvez profiter de la beauté du golfe d’Urabá et observer des poissons colorés.
  • Sentier écotouristique Capurganá – Sapzurro : Un sentier qui relie les communautés indigènes de Capurganá et Sapzurro, vous profiterez de vues panoramiques sur la mer et aurez la chance de visiter la cascade de La Diana.
  • Capurganá est un lieu de naissance des tortues de mer et de migration d’espèces exotiques.

Où séjourner à Capurganá

Hôtel Casa Costa
L’hôtel offre une connexion Wi-Fi gratuite, un petit-déjeuner typique et des chambres climatisées. Il dispose également d’un bar-terrasse. C’est l’hôtel préféré des voyageurs.

Recommandations

  • Engagez un guide local en temps voulu.
  • Protégez-vous du soleil.
  • Vous devriez être vacciné contre la fièvre jaune.
  • Protégez-vous des piqûres d’insectes.
  • Les avions ont une limite de poids pour les bagages.
  • Évitez les déchets.
  • Emportez suffisamment d’argent liquide avec vous.

Isla Fuerte, Cordoba

La petite île est située dans le golfe de Morrosquillo et appartient au département de Córdoba, à la fin du système insulaire de Carthagène. La plupart de ses habitants sont afro-colombiens. L’île abrite l’arbre le plus beau de Colombie, le Bonga. La plupart des maisons sont en bois avec des toits en palmes.

Comment se rendre à Isla Fuerte

  • Par la mer : C’est le seul moyen d’atteindre Isla Fuerte. Vous devez vous rendre à Paso Nuevo pour prendre un bateau. Ces derniers partent généralement le matin et nous vous recommandons de contacter le logement à l’avance.
  • Combien de temps cela prend-il ? Le trajet vers l’île prend 30 minutes.

Choses à voir et à faire à Isla Fuerte

  • Visitez le Bonga, c’est l’arbre le plus beau de Colombie.
  • La mer à Isla Fuerte est réputée pour avoir certaines des meilleures vagues de Colombie.
  • Le kayak dans la mer cristalline d’Isla Fuerte est une aventure à ne pas manquer.
  • Observation des oiseaux : L’île abrite 83 espèces, ce qui en fait un paradis pour les ornithologues et les amoureux de la faune. Les points forts incluent le fou brun, le héron rouge et le martin-pêcheur géant d’Amérique du Nord.
  • Isla Fuerte compte 17 sites de plongée où vous observerez de grandes colonies de coraux de feu et de corne, des barracudas, des requins-nourrices et des requins pointe blanche, entre autres.

Où séjourner à Isla Fuerte

Hôtel Ecohouse
L’hôtel est de bon standing. Il propose un restaurant et un bar, une terrasse et 12 chambres.

Recommandations

  • Protégez-vous du soleil.
  • Protégez-vous des piqûres d’insectes.
  • Évitez les déchets.
  • Emportez suffisamment d’argent liquide avec vous.
  • Ne montez pas dans le phare de la mort.

Comment voyager vers les destinations méconnues de la Colombie : Conseils

Alors que de nombreux voyageurs affluent vers des destinations populaires telles que Bogotá, Medellín, Cartagena et la côte caribéenne, de nombreux joyaux cachés attendent les voyageurs aventureux et curieux qui souhaitent explorer les chemins moins fréquentés de la Colombie.

Si vous faites partie de ces voyageurs désireux de découvrir les destinations inexplorées de la Colombie, voici quelques conseils pour préparer votre voyage :

Transport

  • Vols intérieurs : Rapides et partout ! La Colombie dispose d’un réseau de vols intérieurs qui vous relie à de nombreux endroits. Mais attention, certaines zones rurales de l’Amazonie, du Pacifique et des Llanos ne sont pas desservies.
  • Autobus : L’option économique. Ils sont bon marché et fréquents, mais soyez prêt, le voyage peut être long et un peu inconfortable selon l’autocar. La sécurité est également un sujet à considérer. Vous devriez probablement vous en sortir.
  • Taxis : Confortables et directs vers votre destination. Bien qu’ils puissent être un peu chers et difficiles à trouver dans les zones moins touristiques.
  • Chauffeurs privés : Envie de luxe, de confort et de sécurité ? C’est votre meilleure option. Bien sûr, vous devrez ouvrir votre portefeuille.
  • Location de véhicules : Si vous êtes prêt à conduire, vous pouvez louer une voiture ou une moto. Vous avez juste besoin de votre permis valide et d’une assurance. Mais je vous préviens, conduire ici est tout un défi en raison de la circulation, de la culture de la conduite locale et des conditions routières moins qu’optimales.

Conseils rapides :

  • Évaluez attentivement les distances et le temps que vous souhaitez investir dans chaque transfert.
  • Vérifiez toujours les conditions locales avant de vous aventurer sur la route.
  • La sécurité avant tout : Renseignez-vous sur les meilleures pratiques de voyage, notamment dans les bus ou dans les zones moins connues.

Visa

Si vous envisagez la Colombie comme votre prochaine destination, j’ai de bonnes nouvelles pour vous :

  • Pas de visa : Si vous venez d’Amérique du Nord, de pays membres de l’Union européenne, d’Australie, de Nouvelle-Zélande ou de la plupart des pays d’Amérique latine, bonne nouvelle ! Vous pouvez entrer sans visa et rester jusqu’à 90 jours en tant que touriste.
  • Passeport : Assurez-vous que votre passeport est valide pendant au moins six mois à partir de la date d’entrée.
  • Billets de sortie : On peut vous demander de montrer votre billet de retour ou une preuve de votre prochain voyage. Alors, gardez-le à portée de main.
  • Frais de sortie : Lorsque vous quittez la Colombie par avion, n’oubliez pas qu’il y a une taxe aéroportuaire que vous devez payer.

Et si vous voulez rester plus de 90 jours ? :

  • Prolongation de visa : Passez par le bureau de l’immigration ou traitez-le en ligne avant l’expiration de votre visa. C’est simple !
  • Autres visas : Si votre projet est de travailler, étudier, faire du bénévolat ou investir, renseignez-vous sur le visa qui correspond le mieux à votre aventure.

Conseils rapides :

  • Vérifiez toujours les informations officielles avant votre voyage, au cas où il y aurait des changements.
  • Planifiez votre sortie : Assurez-vous d’avoir votre itinéraire de retour ou votre prochaine destination.

Sécurité

La Colombie a fait d’énormes progrès en matière de sécurité et de stabilité, mais ce n’est toujours pas une destination sans risque. Certaines régions du pays sont encore touchées par les conflits armés, le trafic de drogue, la criminalité et la violence. Suivez ces 7 règles simples :

  1. Soyez informé : Avant de voyager, consultez les avis de voyage de votre gouvernement et évitez les régions considérées comme dangereuses ou restreintes. Mieux vaut prévenir que guérir.
  2. Soyez astucieux : Lors de vos déplacements dans le pays, surtout dans les grandes villes, dans les transports en commun, dans les endroits bondés ou la nuit, utilisez votre bon sens.
  3. Voyagez léger : Ne portez pas trop de choses comme de l’argent liquide ou des objets de valeur.
  4. Gardez les yeux ouverts : Évitez les endroits que vous ne connaissez pas ou qui semblent déserts, surtout la nuit.
  5. Ne faites pas confiance facilement aux inconnus : Ne acceptez pas facilement de l’alcool ou de la nourriture des inconnus. Par exemple, surtout si vous êtes invité à passer la nuit quelque part que vous n’avez jamais entendu parler auparavant.
  6. Guides ruraux : Dans ce cas, vous pouvez engager un guide rural et c’est l’option la plus sûre. Au moins jusqu’à ce que vous sachiez déjà où aller et où ne pas aller.
  7. Dites non aux activités illégales : Évitez la drogue ou de vous impliquer dans des affaires louches. Ce n’est pas seulement dangereux, mais peut aussi vous attirer de sérieux ennuis.

En cas d’urgence :

Appelez la police locale (123) ou contactez votre ambassade si vous avez besoin d’aide.

Quelques conseils supplémentaires :

  • Les applications de cartographie peuvent être vos meilleurs amis pour éviter les zones délicates.
  • Partagez votre itinéraire avec quelqu’un en qui vous avez confiance. Il est toujours bon que quelqu’un sache où vous êtes.

Langue

Il y a quelque chose de super important que vous devriez savoir : l’espagnol est la langue officielle de la Colombie, mais plusieurs langues sont parlées :

  • Diversité linguistique : Dans certaines régions, les communautés indigènes utilisent leurs langues maternelles.
  • Anglais : Entre nous, ce n’est pas très courant, surtout en dehors des grandes villes. Alors, si vous vous retrouvez perdu dans une charmante ville ou dans la nature, l’anglais pourrait ne pas vous sauver.

Conseils pour une expérience sans limites :

  • Apprenez un peu d’espagnol : Connaître quelques phrases de base fera une ÉNORME différence. Et pas seulement pour commander votre café, cela ouvrira également des portes à de nouvelles amitiés.
  • Utilisez une application de traduction : À l’ère numérique, votre meilleur ami pourrait être une application qui vous sort de situations délicates. Essayez-la ! Les Colombiens adorent quand vous apprenez leurs expressions locales. Même si vous faites des erreurs, ils sont susceptibles de répondre avec un sourire et d’apprécier vos efforts.

Culture

  • La culture colombienne reflète son histoire, sa géographie et sa diversité ethnique. Vous constaterez que les Colombiens sont généralement chaleureux, amicaux, hospitaliers et fiers de leur pays.
  • Vous avez accroché votre attention ? Consultez mon guide des coutumes colombiennes, où j’explore pleinement ce sujet.
  • Enfin, mais non le moindre : En tant que voyageur, vous avez la responsabilité d’être respectueux et responsable lorsque vous visitez ces destinations inconnues. Respectez toujours les lois locales, la culture et l’environnement, et soutenez l’économie et la communauté locales.

Plus d’expériences de tourisme de nature en Colombie.

Voici une liste de destinations incroyables pour la randonnée et d’autres activités de nature en Colombie:

Search

About Author

Frank

Frank

Salut, je suis Frank Spitzer, le fondateur et le cœur de Pelecanus, un opérateur touristique spécialisé dans les voyages en Colombie. Mon parcours dans le voyage est vaste et riche — j'ai voyagé dans plus de 60 pays, absorbant les cultures, les expériences et les histoires. Depuis 2017, j'utilise cette richesse mondiale d'expérience pour créer des expériences de voyage inoubliables en Colombie. Je suis reconnue comme une autorité en matière de tourisme colombien et j'ai une profonde passion pour le partage de ce beau pays avec le monde. Vous pouvez avoir un aperçu de mes aventures de voyage et de mes connaissances sur la Colombie sur ma chaîne YouTube. Je suis également active sur les plateformes de médias sociaux telles que TikTok, Facebook, Instagram et Pinterest, où je partage la culture vibrante et les paysages à couper le souffle de la Colombie. Pour le réseautage professionnel, n'hésitez pas à vous connecter avec moi sur LinkedIn. Rejoignez-moi dans cet incroyable voyage et explorons ensemble les merveilles de la Colombie !

youtube Facebook Instagram Pinterest Tiktok